top of page

EXPOSITION: ALAÏA / GRÈS, AU-DELÀ DE LA MODE


Rendez-vous à la Fondation Azzedine Alaïa, dans le quartier du Marais à Paris, où se tient une exposition qui, sous le commissariat d’Olivier Saillard, historien de la mode et Directeur de la Fondation, met en regard de façon inédite les collections du couturier franco-tunisien Azzedine Alaïa et celles de la couturière française Madame Grès: ALAÏA / GRÈS, au-delà de la mode, du 11 septembre 2023 au 11 février 2024. Deux personnalités marquantes de la mode qui, chacune à leur manière, ont influencé le monde de la création.

Azzedine Alaïa (1935-2017) et Madame Grès (1903-1993) n’ont jamais collaboré et ne se sont a priori jamais officiellement rencontrés. Pourtant, leur parcours, comme leur travail, ont beaucoup plus en commun qu’on ne le pense. Et, comme le démontre l’exposition, leurs collections se rejoignent sur de nombreux aspects.


Madame Grès, de son vrai nom Germaine Krebs (Grès est l’anagramme du prénom de son mari, Serge), a d’abord eu pour vocation la sculpture. Azzedine Alaïa, lui, l’a étudiée aux Beaux-Arts de Tunis. Un attachement à la rigueur des formes qui se traduira, pour elle comme pour lui, par une précision extrême dans la découpe des tissus comme dans leur définition de la silhouette.

Madame Grès fera sa réputation dès les années 1930 sur sa technique parfaite du drapé. Un drapé aux allures artistiques qui semble directement emprunté aux statues antiques gréco-romaines. Alaïa, lui, sublimera le corps des femmes qu’il habille, dans les années 1960 d’abord, mais aussi et surtout dans les années 1980, en le sculptant littéralement grâce à une maîtrise parfaite des coupes et par des jeux précis de longueurs, de fluidité, de plissés et de matières.

Quand Grès use du jersey pour parfaire le tombé de ses robes drapées, Alaïa joue avec la souplesse des mailles, la fluidité des soies et mousselines, ou le poids des velours. Leurs façons de créer sont similaires, emmenées par un jusqu’au-boutisme qui les pousse à creuser leurs idées jusqu’à en permettre la meilleure réalisation.

Leur travail complexe, porté par leur passion des matières, se traduit pourtant, chez l’une comme l’autre, par l’illusion d’une certaine simplicité apparente du vêtement, tant dans les formes que dans la palette de couleurs utilisées: des bleus, rouges et pastels monochromes, au noir profond et au blanc plâtre.


En proposant la rencontre inédite, à travers une sélection de 60 silhouettes, des collections de Madame Grès et d’Azzedine Alaïa, cette exposition exceptionnelle révèle l’intemporalité du talent de deux des plus grands couturiers et artisans de la matière de l’histoire de la mode.

INFORMATIONS PRATIQUES


« ALAÏA / GRÈS, au-delà de la mode », du 11 septembre 2023 au 11 février 2024 à la Fondation Azzedine Alaïa

18, rue de la Verrerie – Paris 4e


Tous les jours de 11h à 19h

Tarif plein : 10€ / Tarif réduit : 5€


Plus de détails sur le site de la Fondation Azzedine Alaïa

Comments


bottom of page