top of page

L’ARC DE TRIOMPHE EMPAQUETÉ




L’Arc de Triomphe, Wrapped, Paris (1961-2021) est l’une des polémiques artistiques de cette rentrée 2021. Mais qu’on l’adoube ou qu’on la déteste, l’œuvre monumentale de Christo et Jeanne-Claude fait parler et attire de nombreux curieux sur l’avenue la plus célèbre du monde.



Situé sur la place de l’Etoile, en haut des Champs-Elysées, cette avenue dont la perspective partant des Tuileries a été imaginée par Le Nôtre sous Louis XIV, l’Arc de Triomphe est un des symboles de Paris. Souhaité par Napoléon 1er au lendemain de la victoire d’Austerlitz, et confié aux architectes Jean-François Thérèse Chalgrin et Jean-Arnaud Raymond, stoppé et transformé sous la Restauration, finalisé sous Louis-Philippe (Monarchie de Juillet 1830-1848) par Guillaume Abel Blouet puis inauguré le 29 juillet 1836 après 30 ans de travaux, cet édifice gigantesque n’a jamais laissé indifférent.


Dès 1961, le couple d’artistes Christo et Jeanne-Claude, créateurs d’œuvres temporaires pour l’espace public, imagine empaqueter l’Arc de Triomphe emblématique de la ville de leur rencontre. Initié en 1962, repris en 1988 puis réellement développer depuis 2017, le projet est soutenu en 2020 par le Centre des Monuments Nationaux et la ville de Paris. Il se concrétise en 2021, après 60 ans de réflexion, et la mort de Christo le 31 mai dernier.


Si elle déchaîne les passions, notamment autour de son coût, cette œuvre a pourtant été autofinancé par la vente d’œuvres originales de Christo. Ainsi emballé de 25000 m² de tissu recyclable en polypropylène argent bleuté et de 3000 mètres de corde rouge de la même matière, l’Arc de Triomphe semble encore plus majestueux. La géométrie de ses lignes est accentuée, sa forme apparaît élancée et comme dessinée. Bref, j’ai beaucoup aimé cette œuvre incomparable à d’autres. Et vu le monde qui se trouvait là avec moi, à marcher sur les Champs-Elysées, puis à photographier ce monument éphémérisé, nul doute que ce projet est une réussite artistique retentissante. Avec Christo et Jeanne-Claude, on redécouvre l’Arc de Triomphe, on s’intéresse à notre patrimoine et on l’intègre ainsi à notre monde contemporain.

Paris devient la seule ville à avoir accueilli 2 œuvres du couple: le Pont Neuf en 1985 et l’Arc de Triomphe empaqueté, visible du 18 septembre au 3 octobre 2021.


Rendez-vous place de l’Etoile, et n’hésitez pas à y monter.
0 commentaire
bottom of page