top of page

LES ATELIERS D’ART DE LA RMN-GRAND PALAIS: GARDIENS D’UN HÉRITAGE ARTISANAL ET ARTISTIQUE SÉCULAIRE


Å l’occasion de la 3e édition de ParisLocal en novembre dernier, je me suis rendu à Saint-Denis (93) où j’ai eu la chance de visiter les Ateliers de la Rmn-Grand Palais (Rmn: Réunion des musées nationaux).

 

Pour rappel, ParisLocal invite chaque année les Parisiens et les touristes à plonger au cœur des talents qui font battre le pouls artisanal du Grand Paris. Cet événement unique offre une opportunité rare de découvrir la richesse de savoir-faire locaux et durables, traditionnels ou innovants, et toujours passionnants (retrouvez ici la liste des 600 participants de l’édition 2023).


Parmi les entreprises coups de cœur que j’ai pu découvrir (voir l’article dédié sur ce site), les Ateliers d’Art de la Rmn-Grand Palais m’ont particulièrement marqué par leurs précieux savoir-faire séculaire. J’ai ainsi décidé de revenir explorer plus en détails les deux ateliers qui les composent:

  • L’atelier de Moulage de la Rmn-Grand Palais dont les artisans font revivre les plus grands chefs-d’œuvre de la sculpture en réalisant des reproductions de haute qualité grâce à leurs savoir-faire traditionnels uniques.

  • L’atelier de Chalcographie de la Rmn-Grand Palais, dont la mission est de conserver et d’imprimer une collection de plusieurs milliers de cuivres gravés.

 


À l’occasion de cette visite riche de découvertes, j’ai également eu la chance de rencontrer et de m’entretenir avec trois personnes passionnantes parmi celles qui veillent à préserver ces métiers d’art:

Perrine Sastre-Miralles, mouleure, et Romane Pradier, patineuse au sein de l’atelier de Moulage de la Rmn-Grand Palais; et Marius Tessier, Imprimeur taille-doucier au sein de l'atelier de Chalcographie de la Rmn-Grand Palais.

Des entretiens à retrouver en podcast sur ce site et sur les plateformes d’écoutes habituelles:


IMMERSION DANS LES ATELIERS D’ART DE LA RMN-GRAND PALAIS

 

Peu connus du grand public, les Ateliers d’Art de la Réunion des musées nationaux – Grand Palais (Rmn-GP), situés à Saint-Denis, près de Paris, sont pourtant au cœur de la préservation et de la transmission de savoir-faire créatifs séculaires et d’un patrimoine artistique unique. Ils jouent ainsi un rôle central au sein de la Réunion des musées nationaux-Grand Palais, dont la mission est de diffuser et démocratiser l’art à travers, entre autres actions, l’organisation d'expositions, la gestion de l'accueil des publics, la médiation culturelle ou encore la gestion des boutiques de musées.


Labellisés "Label France savoir-faire d'excellence" et "Label Entreprise du patrimoine vivant (EPV)", les Ateliers d'Art de la Rmn-Grand Palais incarnent une excellence reconnue dans la préservation et la reproduction des œuvres d'art. Fondés pendant la Révolution Française, ils regroupent l’atelier de Moulage et l’atelier de Chalcographie. Deux entités dont les artisans talentueux participent à la sauvegarde d’un ensemble de techniques et de métiers d’exception.

 

Pour plus d’informations sur les Ateliers d’Art de la Rmn-GP, rendez-vous sur leur site officiel. Notez également que tout au long de l’année, les Ateliers d’Art de la Rmn-Grand Palais proposent des visites. Les réservations sont disponibles sur le site ExploreParis.

 

L'ATELIER DE MOULAGE DE LA RMN-GRAND PALAIS: L’HISTOIRE DE LA SCULPTURE EN HÉRITAGE

 

Depuis plus de deux siècles, l'atelier de Moulage de la Rmn-Grand Palais insuffle une seconde vie aux plus grands chefs-d'œuvre de la sculpture. Grâce à des techniques à la fois traditionnelles et modernes, il réalise des répliques de très grande qualité des statues emblématiques de l’histoire de l’art.

 

La collection de moules de l’atelier, véritable chronique historique de la sculpture, en représente ainsi les différentes périodes artistiques (j'ai pu les visiter, c'est impressionnant!): de l’art préhistorique aux Antiquités orientales, égyptiennes, gréco-romaines, étrusques, et gallo-romaines; mais aussi les plus belles œuvres issues des écoles française, italienne et d’Europe du Nord, du Moyen-Âge et de la Renaissance jusqu’au 20e siècle. On y trouve par exemple des reproductions de la Vénus de Milo, des Esclaves de Michel-Ange, des animaux de François Pompon, ou encore l’étonnante série des représentations de la Marianne républicaine.



Au sein de l’atelier de Moulage de la Rmn-GP, les artisans mouleurs-statuaires s'appliquent à reproduire fidèlement ces chefs-d'œuvre, dans le respect des modèles originaux, issus des plus célèbres musées nationaux: du Louvre au château de Versailles, en passant par le musée d’Orsay.



Grâce à leur expertise et aux savoir-faire qu’ils maîtrisent et perpétuent, les artisans mouleurs-statuaires (prise d’empreinte, moulage) et les artisans patineurs (finitions) de l’atelier œuvrent ainsi à la sauvegarde d’une collection de plus de 6000 moules.


Pour en savoir plus, retrouver ici le podcast reprenant l’interview conjointe que j’ai réalisée de Perrine Sastre-Miralles et Romane Pradier, respectivement mouleure et patineuse au sein de l’atelier de Moulage de la Rmn-Grand Palais. Elles disent tout de leur parcours et de leur métier-passion qu’elles ont choisi de vivre pleinement.

 




L'ATELIER DE CHALCOGRAPHIE DE LA RMN-GRAND PALAIS: IMPRIMER L’HISTOIRE

 

Créé en 1797, l’atelier de Chalcographie du Louvre, aujourd’hui atelier de Chalcographie de la Rmn-Grand Palais, a pour mission de préserver et d'imprimer une collection remarquable de milliers de plaques de cuivre gravées, dont les reproductions sont destinées à la vente et à la préservation du patrimoine historique et artistique.

Pour rappel, la chalcographie est la technique de gravure sur métal et, par extension, d’impression au moyen de plaques de métal gravées, ici essentiellement du cuivre (‘khalkos’, en grec, qui a donné Chalcographie, signifie en effet ‘cuivre’).

 

Initialement constitué des plaques du Cabinet du Roi, des Menus Plaisirs (service de la Maison du Roi en charge de ses plaisirs -cérémonies, fêtes…) et de l'Académie royale de peinture et de sculpture, le fonds s'est enrichi au fil des siècles grâce à des acquisitions, des commandes, avec des ensembles exceptionnels tels que les 900 plaques de la Description de l'Égypte, témoignage de l’aventure éditoriale et scientifique née de la campagne d'Égypte initiée par Napoléon Bonaparte en 1798.

 

Depuis le 19e siècle, l’atelier de Chalcographie de la Rmn-Grand Palais a continué à élargir sa collection, soutenant ainsi l'art de l'estampe traditionnelle, par des acquisitions de matrices anciennes ou des commandes de nouvelles estampes originales auprès d'artistes contemporains.

 

Les imprimeurs taille-douciers de l’atelier actuel, qui se situe désormais à Saint-Denis, sont ainsi les gardiens d'un savoir-faire traditionnel unique. Un savoir-faire et des techniques qu’ils perpétuent en tirant des gravures anciennes à partir de cuivres originaux sur les presses historiques encore conservées à l’atelier.



Pour information, l'imprimerie en taille-douce englobe diverses techniques de gravure en creux, telles que la pointe sèche, le burin, la manière noire, l'aquatinte, et l'eau-forte. Ce métier, dont les origines remonteraient aux orfèvres des 13e et 14e siècles, a évolué à partir de l'idée novatrice d'appliquer par pression un papier sur le métal gravé. Il s’agissait pour eux de conserver un modèle de leurs travaux.

 

Afin de garantir un résultat de haute qualité et fidèle au projet original du graveur, les artisans-imprimeurs doivent faire preuve d’une rigueur et d’une précision expertes, composant avec les particularités du cuivre et ses irrégularités créées par les marques du temps. L’atelier porte une attention toute particulière au rendu chromatique qui résulte de recherches approfondies sur les encres -notamment les nuances de noirs- et la subtilité des tonalités plus ou moins chaudes.


Pour aller plus loin dans la découverte de l’atelier de Chalcographie de la Rmn-Grand Palais, rendez-vous dans le podcast reprenant mon interview de Marius Tessier, imprimeur taille-doucier au sein de cet atelier. Après avoir expliqué son parcours, Marius y partage les secrets de son métier passionnant.

0 commentaire

Commentaires


bottom of page