POINT ANECDOTE: POURQUOI LE LOUVRE S’APPELLE LE LOUVRE?

Ecoutez le podcast ici

Tout le monde connaît le musée du Louvre. C’est le plus visité au monde, avec près de 10 millions de visiteurs (72% internationaux) chaque année, et c’est aussi le 2e plus grand musée après celui de l’Ermitage à Saint-Petersbourg. Mais si on ne le présente plus, le Louvre recèle pourtant encore bien des secrets, en particulier autour de son nom! Car s’il est connu par tous, l’origine du mot ‘Louvre’ n’a jamais été clairement attestée. Voici quelques hypothèses soulevées par les historiens. Je vous laisse choisir celle qui vous paraît la plus crédible.


Tout d’abord, son nom viendrait de Lupara qui vient de Lupus, le Loup, en latin. A la fin du 12e siècle, alors qu’il construit des remparts tout autour de Paris pour défendre la ville contre les Anglais, le roi Philippe-Auguste bâtit aussi une première forteresse à l’emplacement actuel du Louvre. Cette forteresse aurait été édifiée sur le lieu-dit de Lupara désignant une Louverie, soit un repère de chasseurs de loups. Le Louvre dériverait de cette ‘Tour Louvière’.



De cette même époque découle une seconde hypothèse: comme je vous le disais, Lupara, en latin, vient de Lupus (loup) auquel on ajoute le suffixe -ara pour signifier qu’on est dans un lieu hanté, soit habité en nombre, par les loups. Une forêt s’élevant ici avant, c’est plausible. La forteresse de Philippe-Auguste aurait pris son nom de cette forêt riche en loups.


Une troisième explication date de 1190 quand la tour principale de la forteresse du Louvre est bâtie. C’est un ouvrage impressionnant pour l’époque. On parle alors de l’ouvrage, de l’œuvre ou de «l’ouvre» en ancien français, pour parler de ce monument, de ce château qui aurait ainsi pris le nom de Louvre.


Une quatrième hypothèse donne au Louvre des racines anglo-saxonnes. En effet, les Francs Saliens, menés par Mérovée, Childéric puis Clovis, et qui dominent le nord de la Gaule, parlent une langue germanique. Or à l’emplacement de l’actuel Louvre ils auraient bâti une tour pour guetter les Normands qui, au 9e siècle, tiennent le siège de Paris. Une tour de guet ou un château défensif qui, en saxon, se dit ‘leovar’ ou ‘lovar’, ou lower en anglo-saxon. Le nom Louvre serait issu de ces mots d’influences germaniques. Une petite variante dit que ce sont les Normands eux-mêmes qui auraient donné le nom de ‘lauer’ à cette tour, un mot issu de racines similaires.


Une cinquième et dernière hypothèse, la plus probable selon les historiens, explique que le Louvre serait lié au nom d’un cours d’eau qui passait ici. Selon Geneviève Bresc, ancienne conservatrice et spécialiste du Louvre, ce nom existait déjà avant la construction de la forteresse de Philippe-Auguste, en référence à un territoire appelé Louvre, où courait un cours d’eau qui se jetait dans la Seine. L’édifice défensif aurait été bâti sur ce terrain et en aurait pris le nom.


Quelle que soit l’explication que vous choisissez, n’oubliez pas de visiter le sublime Palais du Louvre avec ses quelques 38000 œuvres exposées.

Sources


15 vues0 commentaire