top of page

SAINT-VALENTIN: RENDEZ-VOUS AU MUR DES JE T’AIME À MONTMARTRE

S’il y a bien un lieu parisien incontournable pour les amoureux du monde entier, c’est la romantique butte Montmartre, avec ses ruelles, ses cafés, sa vue sur le tout Paris… et son mur des Je t’aime!



Vous ne le connaissez peut-être pas mais, à deux pas de la place des Abbesses et de ses restaurants, dans le square Jehan Rictus, s’élève un mur atypique. À l’inverse des murs habituels, celui-ci ne cache pas ni ne divise. Au contraire, il rassemble autour d’une valeur universelle qui sied bien à la capitale: l’amour!

 

Créé en 2000, le ‘mur des Je t’aime’ présente, sur un fond bleu nuit composé de 621 carreaux de lave émaillée, 311 façons de dire ‘Je t’aime’ dans près de 250 langues. Français, anglais, italien, espagnol, hindi, yiddish, arabe, corse, occitan, catalan, japonais, chinois, portugais, grec…. ces inscriptions manuscrites racontent l’universalité de l’amour aux touristes, aux Parisiens, aux amoureux de passage, et à toutes celles et ceux qui veulent y croire.



Parmi les lettres, signes et autres idéogrammes, on remarque aussi des empiècements d’un rouge éclatant. Ils ne sont pas là par hasard. Chacun d’eux représentent le morceau d’un même cœur, ce cœur commun à tous les êtres humains qui, dans chaque culture, chaque civilisation et à chaque époque de l’histoire, ont su trouver les mots pour dire ‘je t’aime’.

 

Mais comment ce mur est-il arrivé ici, à Montmartre ?

L’idée émane d’un amoureux des lettres, et amoureux tout court, Frédéric Baron. Alors qu’il a pour idée de recueillir un maximum de manières de dire ‘je t’aime’, il ne s’attend pas à l’ampleur que va prendre son projet. S’adressant d’abord aux origines multiples de son entourage–famille, amis, voisins-, il va vite se prendre à son propre jeu. Il va alors contacter les ambassades étrangères et les embarquer avec lui pour constituer un recueil de plus de 300 mots d’amour originaires du monde entier. S’associant à l’artiste-calligraphe Claire Kito, et au constructeur d’art, Daniel Boulogne, spécialiste des murs peints, Frédéric Baron voit ainsi aboutir son projet fou: rassembler 311 ‘Je t’aime’ sur un mur, en plein cœur de Montmartre, pour composer une œuvre internationale, unique et inédite.

 

 

SOURCES

 

 

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page