top of page

LE LOUVRE ÉDITE UN NOUVEAU GUIDE DE VISITE ATYPIQUE, ENTRE BEAU LIVRE & ENCYCLOPÉDIE


Le Louvre et la Réunion des musées nationaux-Grand Palais inaugurent un nouveau concept de guide de visite pour mieux accompagner la découverte des collections du célèbre musée, et proposer de nouvelles clés d’entrée pour en appréhender la richesse.



En 1793, en pleine Révolution, était fondé le Musée Central des Arts dans l’ancien palais du Louvre, résidence des rois de France depuis la fin du 14e siècle. Aujourd’hui, le musée du Louvre accueille chaque année près de 10 millions de visiteurs et expose près de 35 000 œuvres, depuis l’invention de l’écriture il y après de 3500 ans, jusqu’au 19e siècle.

 

Du haut de ses 230 ans (en 2023), le plus grand musée du monde continue de jouer son rôle de plateforme culturelle universelle, créant la rencontre et l’échange entre des visiteurs d’âge, de nationalité et de culture très divers, et des œuvres uniques et précieuses, aux origines, aux histoires et aux styles multiples. Des collections éclectiques qui racontent l’histoire de l’humanité dans une muséographie qui, loin d’être linéaire, propose des entrées thématiques par civilisations, disciplines ou grands courants artistiques.



Aujourd’hui, et afin de mieux traduire l’universalisme de sa mission, le Louvre présente un guide de visite original, impulsé par Laurence des Cars, Présidente-Directrice du musée. Un ouvrage entre l’encyclopédie et le beau livre, dont l’esthétique et l’approche atypiques racontent et questionnent plus de 400 œuvres, d’un point de vue chronologique, mais aussi, et c’est là toute sa singularité, thématique et transversal.



Derrière les yeux bleus du célèbre ‘Scribe accroupi’ de la couverture, les textes littéraires et didactiques de Dominique de Font-Réaulx, conservatrice générale au Louvre, augmentés du graphisme très construit d’Aurélien Farina, s’accordent pour proposer une ligne éditoriale forte, articulée autour de trois axes:

  • Une lecture chronologique des œuvres du musée sélectionnées: ‘Avant l’écriture’, ‘Nouveaux regards sur l’art antique’, Renaissances’…

  • Onze ‘capsules temporelles’ qui font dialoguer entre elles des œuvres d’une même époque, mais d’origines culturelles et géographiques différentes, afin de mettre en relief un pan de l’Histoire ou d’une civilisation, et la transversalité des collections: ‘Chute de Babylone ay 6e siècle av. J.C., ‘Apogée de l’empire du Ghana au 11e siècle’, ‘Récits de Marco Polo’, ‘L’abolition de l’esclavage en 1848’…

  • Des pauses poétiques, où une série de citations éveillent la sensibilité du lecteur autant qu’elles questionnent les différentes thématiques du guide: «L’écriture est la peinture de la voix: plus elle est ressemblante, meilleure elle est» (Voltaire, 1864), «Je suis belle, Ô mortels! comme un rêve de pierre» (Beaudelaire, ‘La Beauté’, 1857).

 

Finalement, alors que la conception du musée permet à chacun et chacune d’organiser son propre parcours de visite, le nouveau guide propose, lui, une exploration non linéaire et sensible de ses œuvres.


Par son esthétique et l’organisation inhabituelle de ses contenus, cet ouvrage se distingue clairement des guides traditionnels; et plus qu’un outil de visite, c’est avant tout un livre à parcourir chez soi, en amont ou au retour d’une session au Louvre. De mon point de vue, plutôt que de les remplacer, il complète les plans et autres applications qui permettent de s’orienter dans les nombreuses salles d’expositions du musée -où, il est vrai, il peut être facile de se perdre.

 

SOURCES

 

コメント


bottom of page