top of page

ANECDOTE: L’ORIGINE DU SAPIN DE NOËL

Dernière mise à jour : 14 mars 2023

Les fêtes de fin d’année approchent, et avec elles, la féérie des décorations qui l’accompagnent et l’incontournable sapin de Noël. Mais savez-vous pourquoi on le dresse et le décore à cette période de l’année?


Plusieurs légendes revendiquent l’origine de cette tradition.

Ce qui est sûr, c’est que dès les 2e et 1ers millénaires avant JC, une fête païenne était célébrée par les Celtes autour de notre 24 décembre, au moment du solstice d’hiver. Dans le calendrier lunaire celte où chaque mois est associé à un arbre, l’épicéa, arbre de l’enfantement et symbole de vie, était lié à cette fête pour célébrer la renaissance du Soleil. On le décorait alors de fruits, de fleurs et de blé.


En 354, l’Eglise choisit le 25 décembre pour célébrer la naissance du Christ. Il s’agit de détrôner cette fête païenne qui s’est répandue et de la remplacer par un référent chrétien. C’est alors que plusieurs légendes autour du sapin de Noël entrent en jeu.


1. A la fin du 7e siècle, le moine allemand évangélisateur Saint-Boniface, désireux de prouver aux druides germains que le chêne qu’ils vénèrent n’est en aucun cas un arbre sacré, décide d’en abattre un grand, et de démontrer ainsi sa fragilité. Ecrasant tout sur son passage, le chêne épargne cependant un sapin. Le moine décrète alors un miracle et nomme le sapin, l’arbre de l’enfant Jésus. Il lance la tradition de planter des sapins chaque Noël dans la région (aujourd’hui l’Allemagne). Dès le 11e siècle, on commence à les décorer de pommes rouges pour symboliser l’arbre du Paradis


2. Au 16e siècle, la Lettonie et l’Estonie revendiquent le 1er sapin de Noël depuis qu’en 1510, des corporations de marchands auraient érigé un sapin décoré dans leurs capitales respectives avant de le brûler pour célébrer Noël. Les historiens rejettent majoritairement cet épisode comme naissance du sapin de Noël.


3. Au 16e siècle, toujours, il est attesté qu’un sapin de Noël a été nommé pour la première fois comme tel et érigé en Alsace en 1521 à Sélestat, et à Strasbourg en 1539. On le pare alors de fruits, de friandises et de gâteaux, et on y ajoute très vite une étoile au sommet symbolisant l’étoile de Bethleem. Dès 1560, les Protestants répandent cette tradition de Noël pour se démarquer des Catholiques, en Allemagne et en Europe centrale. C’est enfin le pasteur Martin Luther qui, après une balade en forêt sous le ciel étoilé, aurait été le premier à penser à illuminer son sapin. Une tradition qui se développera au 17e avec des coquilles de noix remplies d’huile ou des petites chandelles accrochées aux branches.


A vous de choisir maintenant. Personnellement, je penche pour la 3ème version qui est historiquement avérée.

Quoi qu’il en soit, en France, c’est d’abord la belle-sœur de Louis XIV, la très éloquente princesse Palatine, qui essaya d’imposer de petits arbres de Noël à la cour pour orner la table du repas comme cela se faisait dans sa Bavière natale -ici elle proposera de petits buis décorés. Mais très rapidement, on trouva cette tradition trop païenne et on la stoppa avant même qu’elle ne puisse s’installer.

En réalité, c’est la reine d’origine polonaise Marie Leszczynska, épouse de Louis XV, qui va importer cette tradition alsacienne à Versailles où, en 1738 est érigé et décoré le 1er sapin de Noël. Une tradition qui ne va, cependant là-aussi, pas réussir à s’imposer.

Par la suite, en 1837, c’est au tour de la belle-fille du roi des Français Louis-Philippe 1er, la duchesse d’Orléans Hélène de Mecklembourg, allemande d’origine, d’installer un sapin aux palais des Tuileries, sans pour autant réussir à diffuser la culture de l’arbre de Noël au-delà de la résidence royale.

En réalité, la tradition se répand plus largement en France avec l’arrivée de nombreux immigrés d’Alsace-Lorraine fuyant leur région après la guerre franco-prussienne de 1870-71.


Au niveau international, cette tradition s’est partiellement étendue en Europe dès le milieu du 18e, mais aussi aux Etats-Unis où elle est partagée par les troupes allemandes venues combattre pendant la guerre d’indépendance.


Cependant, l’Europe sera définitivement conquise quand, dès 1848, la reine d’Angleterre Victoria, d’origine allemande comme son mari le prince Albert, fête Noël en famille autour du sapin, et que des images de leur union familiale autour de l’arbre de Noël seront diffusées au plus grand nombre par voie de presse.

Et vous, vous le décorez comment votre sapin ?

Posts récents

Voir tout

2 comentários


01concorde
01concorde
12 de dez. de 2021

Et bien, que découvertes Messire Igor. Toujours une joie de découvrir vos posts. Cette sensation d'apprendre avec vous est un vrai plaisir. Même les enfants s'y mettent. Bravo à vous et merci pour les partages. Cordialement.

Curtir
Igor Robinet-Slansky
Igor Robinet-Slansky
13 de dez. de 2021
Respondendo a

Bonjour,

Merci pour ces compliments! Ravi que mes anecdotes et autres articles vous plaisent... et qu'ils intéressent aussi vos enfants :)

Bonne journée,

Igor

Curtir
bottom of page