top of page

POISSON(S) D’AVRIL : L'ORIGINE DU 1er AVRIL & LA LÉGENDE DE L’ÉTANG DES CARPES À FONTAINEBLEAU


Pour le 1er avril, parlons un peu poisson.

Pour cela, RDV au château de Fontainebleau autour de l’étang des Carpes.


Cet étang a été aménagé par François 1er en 1530.

La petite île qui s'y trouve, au milieu, servait à l’époque de lieu de repos et de détente. Elle a été par la suite agrémentée d’un pavillon de plaisance en 1662 à la demande de Louis XIV. La version visible aujourd’hui est celle restaurée par Napoléon 1er entre 1811 et 1813.


Ce point d’eau paisible est situé à l’arrière du château de Fontainebleau, au niveau des jardins de la célèbre « Maison des siècles et véritable demeure des rois » comme Napoléon 1er aimait à l’appeler. En ce début de printemps, c’est le lieu idéal pour vous raconter deux histoires… de poissons !


Histoire #1: L’origine du 1er avril

La première histoire concerne directement le 1er avril.

Quelle est l’origine de cette fête dédiée aux blagues et aux poissons ?

Malheureusement, il n’y a aucune certitude et plusieurs légendes existent.


Concernant le jour même du 1er avril, l’explication la plus rependue date de 1564.

Le 9 août, avec l’édit du Roussillon, le roi Charles IX décide d’unifier le calendrier français (à l’époque, il y a un décalage, tout le monde ne fête pas la nouvelle année en même temps par exemple).


Même s’il n’existe aucun écrit à ce sujet, on dit qu’il aurait alors décidé d’avancer le 1er jour de l’année au 1er janvier alors qu’il était jusque-là fêté le 1er avril dans plusieurs régions de France.


On raconte alors que certains irréductibles auraient continué à fêter le nouvel an le 1er avril, et à s’offrir des présents à cette date comme la tradition le voulait pour la nouvelle année.


Pour se moquer d’eux, on se serait mis à leur tendre des pièges, à leur jouer des tours et à leur offrir de faux cadeaux… Ce serait donc l’origine de ce jour consacré aux farces !



Pour ce qui est de la tradition du « poisson d’avril », maintenant, j’ai relevé 2 possibilités parmi beaucoup d’autres.


Selon la première, avril était apparemment le mois de la reprise de la pêche après l’hiver.

Du coup, le 1er jour d’avril serait le plus propice à s’offrir du poisson pour la première fois de l’année.


L’autre explication serait chrétienne.

Le 1er avril correspond en effet plus ou moins aux derniers jours du Carême, vous savez, cette période de jeûne avant Pâques pendant laquelle les Chrétiens privilégient le poisson à la viande. Le 1er avril serait donc l’un des derniers jours où l’on s’offre du poisson à manger.

Le poisson est aussi une référence au signe de ralliement chrétien dès les origines. En cette fin de Carême, la tradition du poisson d’avril pourrait y faire référence également.


Je vous laisse maintenant choisir parmi ces différentes origines, mais sachez que rien n’a été prouvé, d’autant plus que ce jour est aussi fêté ailleurs dans le monde avec d’autres explications.


De mon côté, je me dis qu’il faut sûrement mélanger toutes ces histoires pour imaginer la véritable origine du 1er avril, mais ce n’est que mon point de vue.


Histoire #2: La légende de l’étang des Carpes à Fontainebleau

Passons maintenant à la deuxième histoire de poissons du jour : il s’agit de la légende de l’Etang des Carpes de Fontainebleau.


Comme son nom l’indique, depuis Henri IV, dans cet étang, on trouve… des carpes !

Jusque-là rien de surprenant !


Mais depuis des siècles, la légende raconte que certaines de ces carpes seraient plusieurs fois centenaires.


En réalité, Marie de Médicis, la seconde épouse d’Henri IV, disait même en avoir vue qui avait plus de 700 ans ! Comment pouvait-elle le savoir, je n’en sais rien… mais c’est ce qu’elle racontait.


Mais ce n’est pas tout !

On dit aussi que certaines de ces carpes, qui ont été offertes par le duc de Lorraine à Henri IV en 1608, seraient encore vivantes !


On raconte qu’elles porteraient toujours l’anneau en or qui aurait été alors fixé sur elles.

Est-ce vrai ? aucune preuve. Mais soyez quand même vigilants si vous allez à Fontainebleau, on ne sait jamais !


J’espère que ces histoires et légendes vous ont plu et instruit.e.s!

Et je vous donne rendez-vous sur le blog pour retrouver les articles et les podcasts dédiés à mes visites de Fontainebleau. N’hésitez pas aussi à vous abonner à mes comptes Instagram, Facebook et YouTube pour suivre mes actualités et découvrir plus d’anecdotes historiques !

bottom of page