LE BOSQUET DES BAINS D’APOLLON À VERSAILLES


Le printemps est là, et avec lui, les Grandes Eaux Musicales et les Jardins Musicaux reprennent dans les jardins du château de Versailles. Du 2 avril au 30 octobre 2022 (les week-ends & mercredis), découvrez la mise en musique des célèbres fontaines et bosquets, et, le soir, émerveillez-vous des Grandes Eaux Nocturnes avec leurs jeux de lumières inédits et un feu d’artifice majestueux. Pour l’occasion, je vous propose de (re)découvrir un des 15 bosquets encore visibles aujourd’hui: le bosquet des Bains d’Apollon.


Dès 1661, Louis XIV confie la transformation et la réalisation des jardins situés à l’arrière du château de Versailles au talentueux André Le Nôtre qui en fait de spectaculaires jardins à la française. Là où Louis XIII, le père du Roi Soleil, avait créé des parterres et de simples carrés boisés, Le Nôtre imagine des bosquets, véritables salons de verdure extérieurs agrémentés de jeux d’eau et de décors stupéfiants qui font encore la réputation de Versailles.

Rendez-vous au niveau des bosquets nord. Là, au détour d’une allée des parterres nord, à quelques mètres du superbe bassin de Latone, nous pénétrons dans un jardin à l’anglaise où la nature se révèle, faussement sauvage. Via de petits chemins ombragés et bordés d’arbres et arbustes, nous nous retrouvons dans une clairière, face à un rocher majestueux où coule une cascade et d’où se détache un groupe sculpté blanc immaculé: nous sommes ici au cœur du bosquet des Bains d’Apollon.


Ce bosquet prend la forme que nous connaissons sous Louis XVI (règne 1774-93). Il prend la place de deux bosquets aménagés pour Louis XIV entre 1670 et 1674: le bosquet du Marais, inspiré de Madame de Montespan, sa favorite, dans la partie haute, et un second qui ne sera jamais aménagé par le Roi Soleil et restera un simple massif boisé. En 1704-1705, Louis XIV décide de transformer le bosquet du Marais. Les buffets d’eau et les bassins sont retirés, et on installe une fontaine pour accueillir les trois groupes sculptés de l’ancienne grotte de Thétys, une construction qui se trouvait au niveau des parterres nord et qui avait été détruite en 1684 pour bâtir l’aile nord du château. Sont alors mis en scène ‘Apollon servi par les nymphes’ de Girardon, et les deux groupes de ‘Chevaux du Soleil’ de Guérin et des frères Marsy, d’où tombait une cascade dans un bassin. Le bosquet devient celui des Bains d’Apollon.

Au début de son règne, Louis XVI décide de rénover, replanter et moderniser les jardins du château. Pour ce bosquet, en mauvais état, le roi fait appel au peintre Hubert Robert qui le transforme totalement en 1778. Les deux bosquets de Louis XIV sont réunis, les allées arborées sont créées dans le style anglais à la mode à l’époque, et mènent à une clairière où se trouve un lac artificiel surmonté d’un rocher, lui-aussi artificiel. Là, au centre, est présentée le groupe sculpté d’Apollon, encadré par de larges colonnes créées à même la roche et qui composent le palais du Soleil. Les chevaux se trouvent en contrebas, et plusieurs cascades s’écoulent sur l’ensemble.


Ce bosquet, caché par les massifs boisés, ne peut que surprendre et émerveiller le visiteur par son architecture théâtrale.


Je ne peux que vous encourager à visiter et découvrir les sublimes jardins de Versailles. Ludiques, majestueux et étonnants, vous ne pourrez que vous y plaire. Et si vous les parcourez, ne manquez pas le bosquet des Bains d’Apollon.

Informations Pratiques


Retrouvez ici, sur le site du château de Versailles, les détails et informations pratiques concernant les Grandes Eaux Musicales.


Sources

  • Les Jardins de Versailles, Guide officiel, éditions Château de Versailles – Centre des Monuments Nationaux.


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout