LE MUSÉE DE LA CHASSE & LA NATURE À PARIS


Suivez-moi aujourd’hui dans un lieu atypique du Marais à Paris, un musée niché dans l’un de plus beaux hôtels particuliers du quartier : le Musée de la Chasse et de la Nature.


Fondé en 1967 par un couple de collectionneurs, François et Jacqueline Sommer, dans leur demeure, ce musée propose d’explorer les rapports entre l’homme et l’animal au fil de l’histoire. Bien que conçu au départ comme une demeure de chasseur collectionneur, je rassure les amis des animaux dont je fais partie, il ne s’agit pas ici de promouvoir la chasse, mais de comprendre les interactions entre le monde des hommes et l’environnement animal à travers une collection éclectique d’œuvres d’art (peintures, dessins, sculptures, tapisseries, orfèvrerie, céramique, meubles, objets d’art, photographies…) associées à une exhaustive collection d’animaux naturalisés.

Oiseaux, fauves et espèces d’Afriques ou d’Asie ; sanglier, cerfs et loup d’Europe ; grizzli d’Amérique, ou même ours blanc…cette exposition d’animaux empaillés peut effectivement surprendre mais, agrémentée d’éléments d’explication et d’interprétation, elle fait surtout ici écho à la fragilité du monde animal face à l’activité humaine, et à l’importance de créer et renforcer des liens de respect entre l’homme et la nature.


Ce qui est aussi surprenant et intéressant dans ce musée, c’est le cadre même des lieux d’exposition: deux hôtels particuliers du 17e et 18e siècles, l’hôtel de Guénégaud et l’hôtel de Mongelas. Edifié par François Mansart vers 1650 pour Jean-François de Guénégaud, Conseiller d’Etat sous Louis XIV, l’hôtel de Guénégaud est l’un des plus beaux du Marais, témoin de cette époque où ce quartier était le lieu privilégié des aristocrates français. Reconstruit en 1705 par Romain Dru, sieur de Mongelas, trésorier général de l’extraordinaire des Guerres de Louis XIV (il gère les dépassements budgétaires des guerres et paye des troupes) sur les bases d’un premier hôtel bâti en 1632, l’hôtel de Mongelas a été rattaché au musée en 2007.

Visiter le Musée de la Chasse et de la Nature c’est donc aussi découvrir les décors et les pièces de deux hôtels particuliers typiques du quartier du Marais.


Aujourd’hui, le musée propose deux à trois fois par an, des expositions temporaires qui fonte entrer l’art contemporain dans ces lieux d’histoire afin d’interroger notre rapport à la nature. Actuellement, et jusqu’au 20 mars 2022, c’est l’exposition ‘Galleria’ de l’artiste Eva Jospin qui est à l’honneur. Depuis plus de 10 ans, elle compose des paysages forestiers et minéraux exclusivement à partir de carton. « La sobriété du matériau initial et la présence monumentale des sculptures contrastent avec le caractère extrêmement minutieux et détaillé des découpes imitant avec perfection les détails des paysages naturels » (Musée).


N'hésitez pas à visiter ce lieu original et surprenant au cœur du Marais, l’un des quartiers les plus riche de patrimoine de Paris.

Sources


25 vues0 commentaire