POINT ANECDOTE: ÊTRE INVITÉ AU DÉBOTTÉ



Vous connaissez l’expression «être invité au débotté» qui signifie être convié de manière impromptue, au pied levé. Mais saviez-vous qu’elle trouverait son origine chez le Roi Louis XV, au 18e siècle? Une anecdote que j'ai apprise en visitant le Petit Appartement du Roi, à Versailles (une visite guidée que je vous recommande).



Tout se passe quand Louis XV rentre de la chasse. Il passe par la cour de Marbre du château de Versailles, monte dans son Grand Appartement, et s’installe dans le Cabinet du Conseil ou dans sa Chambre pour le cérémonial du débotté du Roi où sont conviés les membres de la famille royale et de la cour (les mêmes qui assistent à son lever). Là, avant de l’habiller pour le soir, on lui enlève ses bottes de chasse: un valet pour le pied gauche, un autre pour le droit.


C’est à cette occasion que le Roi décide de lancer les invitations pour le souper du soir-même (notre dîner à nous), qui est bien souvent organisé dans la salle à manger des Retours de chasse de son Petit Appartement, pour plus d’intimité. Les valets de l’appartement, appelés «Livrées Bleues» ou «Garçons Bleus» en référence à la couleur de leur livrée (c’est-à-dire leur manteau) vont noter sur des papiers les noms des courtisans présents, hommes et femmes, qui souhaitent se faire inviter. Le Roi profite d’être assis pendant qu’on lui ôte ses bottes pour choisir les convives du soir. C’est donc à cette occasion, pendant le débotté du Roi, que les quelques chanceux sont invités, à une heure assez proche du souper, soit presqu’au dernier moment. C’est de là que, par extension, découle l’expression «être invité au débotté» qui signifie être invité à l’improviste.


D’autres explications ne lient pas cette expression au débotté du roi, mais plus généralement au débotté de tout un chacun, au moment où l’on rentre chez soi et où l’on ôte ses bottes: si par hasard on frappe à la porte à cet instant, alors qu’on est déchaussé et aucunement préparé à une quelconque visite, on dit que l’invité surprise arrive alors de manière inattendue, soit au débotté. Pour ma part, je préfère bien sûr la version royale. Et vous?


2 vues0 commentaire