RETOUR À BERLIN: LA GENDARMENMARKT PLATZ


S’il est une place qui m’a enchanté lors de ma visite de Berlin, c’est bien la Gendarmenmarkt Platz, dans le district historique de Mitte, avec ses églises jumelles et son imposant Konzerthaus.


Cette ancienne place du marché est située en plein cœur du quartier de Friedrichstadt, construit à la fin du 17e siècle par l’architecte Johann Arnold Nering à la demande du roi de Prusse Frédéric 1er pour accueillir les protestants français en exil. En effet, quand Louis XIV interdit la religion réformiste en révoquant l’édit de Nantes en 1685, des milliers de protestants, appelés Huguenots, quittent la France, et nombre d’entre eux se réfugient dans le royaume de Prusse qui leur offre l’asile via l’édit de Postdam (1685). Appelée Linden-Markt (marché des tilleuls), la place prend le nom de Gendarmenmarkt en 1736 quand un régiment prussien composé de cuirassiers huguenots, des ‘gens d’armes’ français, y établissent leurs écuries.


De part et d’autre de la grande place vont s’élever deux églises qu’on appellera plus tard des ‘Dom’. Si ce mot signifie cathédrale en allemand, il s’agit bien ici d’églises, le mot Dom faisant en réalité référence à leurs dômes… en français, la langue utilisée à la cour de Prusse au 18e siècle.


Le premier Dom est le Französischer Dom. Bâtie entre 1701 & 1705, cette église est alors réservée aux réfugiés protestants français.

Situé en face, le second Dom, le Deutscher Dom, est bâti en 1708 pour les protestants allemands avec pour modèles les églises romaines de Santa Maria in Montesanto et Santa Maria dei Miracoli.

En 1785, sous le règne de Frédéric II de Prusse (1712-86), la place est remodelée par Georg Christian Unger: les écuries des cuirassiers sont détruites, un théâtre est bâti et les deux églises sont agrémentées de dômes et de tours identiques créés par Carl von Gontard. Tout en symétrie, la place accueille en 1821 un nouveau temple de la musique, le Konzerthaus (salle de concert), édifié dans un style néoclassique par l’architecte Karl Friedrich Schinkel (1781-1841) en lieu et place du théâtre détruit, lui, par un incendie en 1817.

Enfin, au centre de la Gendarmenmarkt Platz, devant le Konzerthaus, trône une statue du poète, philosophe et historien allemand Frédéric Schiller (1759-1805), créée à l’occasion du centenaire de sa mort par Reinhold Begas (1831-1911) et inaugurée sur cette place en 1871.


Le Französicher Dom accueille aujourd’hui un musée dédié à l’histoire des Huguenots, et le Deutscher Dom, une exposition sur le système parlementaire allemand depuis 1848. Personnellement, je n’ai pas pris le temps de les visiter, donc à vous de choisir.

Sources

2 vues0 commentaire