RETOUR SUR... L’ABBAYE DU THORONET (VAR)


Direction le Var et l’une des plus belles abbayes cisterciennes de France: l’Abbaye du Thoronet située à une heure des côtes varoises.


Bâtie entre 1160 et 1230 par un groupe de moines ardéchois, l’Abbaye du Thoronet est l’une des 3 abbayes cisterciennes de Provence avec celles de Silvacane (Bouches-du-Rhône) et de Sénanque (Vaucluse). Elle accueille alors une vingtaine de moines et des dizaines de frères convers, chargés, eux, des travaux manuels: ils n’étaient pas admis au chapitre où les décisions étaient prises… ils n’avaient donc, selon l’expression encore usitée, pas «voix au chapitre».


Dès 1660, l’abbaye se dégrade. Seuls 7 moines y résident encore en 1790. Délaissé, le site devient propriété de l’Etat qui le restaure au milieu du 19e siècle, sous le Second Empire, sur demande du premier inspecteur des Monuments Historiques, l’écrivain Prospère Mérimée.


L’Abbaye du Thournet est un vrai trésor de l’art cistercien, épuré dans ses lignes et ses volumes. L’ordre cistercien est créé à la fin du 11e siècle par le moine Robert de Molesme. Selon les règles rédigées par Saint-Benoît en 534, il prône l’humilité, l’obéissance, la pauvreté et l’équilibre entre travail manuel et prière, par opposition aux richesses de la chrétienté de l’époque.

Je recommande cette visite. En une heure vous faites le tour de l’abbaye, mais n’hésitez pas à revenir sur vos pas pour bien appréhender sa beauté.


Simple d’apparence, l’église centrale, réservée aux chants monastiques, révèle une acoustique exceptionnelle. Lors de ma visite, un guide a fait la démonstration des qualités sonores du lieu. Très impressionnant!

Du cloître au dortoir, en passant par le cellier avec ses superbes cuves à huile et à vin; de la salle capitulaire, où les moines, présidés par un père Abbé, se réunissaient pour lire un chapitre de la règle de St-Benoît et traiter de la vie communautaire, au Parloir, seul endroit où les moines pouvaient parler pour se répartir les tâches de la journée: vous serez conquis par le patrimoine architectural et la richesse historique et religieuse des lieux.


5 vues0 commentaire