top of page

VISITER LES STARS AU MUSÉE GRÉVIN


Ce week-end, j’ai redécouvert le musée Grévin, sur les Grands Boulevards, à Paris. Je n’y étais pas retourné depuis mon enfance, et je dois dire que j’ai été agréablement surpris. Après d’importants travaux en 2019, le musée s’est modernisé et c’est plutôt réussi. Les espaces historiques sont toujours magiques, et la scénographie, à la fois immersive, plus expérientielle et optimisée, permet une circulation efficace et un accès facilité à toutes les statues de cire. Un musée ludique et repensé pour toutes les générations, et notamment pour les désormais incontournables photos et vidéos des réseaux sociaux.


Au musée Grévin, on se divertit, mais on en apprend un peu plus aussi sur notre culture populaire comme notre histoire, au fur et à mesure que l’on découvre les personnalités qui nous accueillent, figées dans leur enveloppe de cire:

  • Les acteurs de cinéma, de Belmondo à Brad Pitt ou Léonardo Di Caprio, de Marylin Monroe à Charlie Chaplin ou Brigitte Bardot.

  • Les chanteurs et musiciens, de Céline Dion à Johnny Halliday, en passant par Mika, Serge Gainsbourg, Line Renaud, Madonna, Michael Jackson, Edith Piaf, Elvis, Kathy Perry, David Bowie ou Maria Callas.

  • Les scientifiques, d’Einstein à Thomas Pesquet.

  • Les personnages de l’Histoire, de Saint-Louis au Général de Gaulle, en passant par Louis XIII, Louis XIV, Louis XV ou encore Napoléon 1er.

  • Les artistes, Van Gogh, Picasso, Camille Claudel, Dali ou Andy Warhol.

  • Les écrivains Victor Hugo, Marcel Proust, ou Jules Vernes.

  • Les politiques, d’Emmanuel Macron à Joe Biden, en passant par Nicolas Sarkozy.

  • Les têtes couronnées, Charles III et Elizabeth II.

  • Les sportifs, d’Antoine Griezmann à Kylian Mbappé.

Musée Grévin, Paris
  • Les personnages fictifs, comme Gaston Lagaffe, Sophie la Girafe, le Petit Prince ou encore Titeuf et Ladybug.

  • Les personnages de la télévision, de Denis Brogniart à Michel Drucker ou encore Stéphane Bern et Geneviève de Fontenay.

  • Les personnalités de la mode, de Jean-Paul Gaultier à Naomie Campbell en passant par Coco Chanel et Clara Delevingne.

Vous l’aurez compris, chacun y trouver son compte!

D’un point de vue historique, le musée Grévin a également son intérêt. Tout commence en 1881. À une époque où la photographie est peu développée et onéreuse, le directeur du quotidien Le Gaulois imagine un nouveau concept pour présenter à ses lecteurs les célébrités dont il parle dans son journal: il invite tout un chacun à les rencontrer, ou plus précisément, à rencontrer leur double réalisé en cire. Pour cela, il s’associe au sculpteur, humoriste et costumier Alfred Grévin qui va créer des statues grandeur nature des personnalités du moment.

Le succès est immédiat! En vue de l’Exposition Universelle de 1900 qui doit se tenir à Paris, Grévin va imaginer de nouveaux décors et créer un théâtre à l’italienne, et le magique palais des Mirages qui, par un jeu de miroirs mouvants et de lumières savamment positionnées, va mettre en scène la fée électricité alors toute naissante. C’est par ce palais des Mirages, rénové en 2006, que la visite du musée commence, et je dois dire qu’il fait toujours son effet, même si, je dois l’avouer, à leur du tout numérique, on s’attend peut-être à être plus impressionné.

Depuis 1881, le musée Grévin a accueilli plus de 2000 statues de cire et présente aujourd’hui plus de 10 espaces thématiques.

INFORMATIONS PRATIQUES

Toutes les informations sont à retrouver sur le site du musée Grévin.

Sachez que si vous réservez votre billet au minimum 3 jours en amont de votre visite, le tarif est réduit. Réfléchissez-y !



SOURCES

  • Visite du musée Grévin

  • Le Guide Vert Michelin « Paris, 75 idées de promenades »

Commentaires


bottom of page