LE SALON JAUNE DE JOSÉPHINE À FONTAINEBLEAU


Rendez-vous aujourd’hui dans le salon Jaune de l’impératrice Joséphine, une pièce que j’ai découverte lors d’une visite guidée des Petits Appartements de Napoléon 1er au château de Fontainebleau. Une visite que je vous recommande de faire et que vous pouvez retrouver dans l’article et le podcast dédiés sur ce blog.


L’Histoire du château de Fontainebleau s’étend sur 800 ans. Résidence royale puis impériale, il a vu défilé l’ensemble des souverains français jusqu’au Second Empire et, comme le dit Napoléon, c’est bien lui «la vraie demeure des rois et la maison des siècles».


Visiter les petits appartements du château, c’est pénétrer dans la vie intime des rois, reines, empereurs et impératrices qui y ont vécu. Si on parle aujourd’hui des Petits Appartements de Napoléon 1er, c’est parce qu’ils sont présentés dans leur état Premier Empire. En réalité, ils ont été commandés et construits sous Louis XV et Louis XVI, avant d’être réaménagés par Napoléon 1er entre 1808 et 1810. Il s’agit alors de créer des lieux de vie intimes où les souverains peuvent se retrouver avec leurs proches, famille et amis, loin du protocole, en dehors des appartements d’apparats où se joue la vie publique. Ces pièces privées se trouvent au rez-de-chaussée de l’aile François 1er, en-dessous de la Galerie du même nom et des grands appartements d’apparts dédiés à la vie officielle. Situées entre la Cour de la Fontaine et le Jardin de Diane qui est privé à l’époque, elles sont volontairement placées au calme.

Après le Petit Appartement de l’Empereur, suit celui de l’Impératrice, aménagé par Joséphine en 1809. Elle n’en a malheureusement que très peu profité. En effet, cette même année, Napoléon 1er demandera le divorce pour la simple et bonne raison qu’elle ne peut lui donner d’héritier. Il épousera ainsi en secondes noces l’archiduchesse d’Autriche Marie-Louise qui deviendra impératrice des Français en 1810 et qui lui donnera un fils, Napoléon François Joseph Charles Bonaparte, appelé l’Aiglon et nommé Roi de Rome, né le 20 mars 1811 au palais des Tuileries (Paris) et mort le 22 juillet 1832 au palais de Schönbrunn (Autriche).


Parmi les pièces privées de l’impératrice, le Salon Jaune est, selon moi, l’une des plus belles. Ce salon de réception est conservé dans son décor Premier Empire. À l’origine jaune citron sous Joséphine, les décors textiles en Gros de Naples jaune et broderies amarante sont passés et les couleurs moins vives aujourd’hui, mais la richesse de l’ensemble reste bien visible. Le mobilier en bois doré est signé de Jacob-Desmalter, sauf la massive console réalisée par Thomire et Dupasquier. C’est une pièce certes assez grande, mais qui, dans son aménagement et ses tonalités, apparaît très chaleureuse. On imagine bien les soirées festives et conviviales qui pouvaient s’y dérouler.


Retrouvez ici l’article et le podcast de ma visite des Petits Appartements de Napoléon 1er à Fontainebleau.

34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout