ANECDOTE: L’ORGANISATION SOCIALE DES CELLULES DE LA CONCIERGERIE


Rendez-vous aujourd’hui à la Conciergerie, à Paris. Situé sur l’Île de la Cité, le Palais de la Cité est d’abord une demeure royale:

  • Du 6e à la fin du 14e siècle, il va incarner la centralisation du pouvoir monarchique au cœur de la Capitale du royaume de France, Paris.

  • Délaissé par Charles V comme résidence principale des rois à la fin du 14e siècle au profit du Louvre plus sécurisé, ce palais, qui prend le nom de Conciergerie (son administration était confiée à un concierge), reste le siège du Parlement de Paris et de l’administration du Royaume.

  • Le pouvoir judiciaire s’y impose avec la création d’une prison dans la partie basse du palais qui, pendant la Révolution, accueillera les ennemis de la République condamnés par le Tribunal Révolutionnaire situé juste au-dessus.

  • Si la Conciergerie ne possède plus de prison depuis 1934, elle héberge encore le Palais de Justice, même si une partie des effectifs et des fonctions judicaires ont migré en 2018 vers le 17e arrondissement.

Revenons à sa fonction carcérale sous l’Ancien Régime. Lorsque l’on visite la Conciergerie (ce que je vous recommande), on peut observer la reconstitution de 3 cellules qui nous laissent imaginer la dureté des conditions d’incarcération, renforcées par la promiscuité des prisonniers entassés dans des espaces sombres, humides (on est proche de la Seine) et exigus.


Cependant, saviez-vous que ces conditions de détensions étaient loin d’être égalitaires et qu’elles dépendaient de votre statut social?

En effet, les prisonniers les plus pauvres, qu’on appelait les «pailleux», dormaient dans des cellules collectives à même le sol, sur de la paille (d’où leur nom) et sans lumière.


A l’inverse, les prisonniers les plus riches financièrement ou, avant la Révolution, socialement haut placés, pouvaient bénéficier d’un certain confort relatif avec des lits rabattables et des cellules d’une ou deux personnes, maximum.

Pour en savoir plus sur la Conciergerie, retrouvez ma visite guidée des lieux dans l’article et le podcast disponibles sur ce blog et sur les plateformes de podcasting.

7 vues0 commentaire